07 octobre 2005

Un contemporain sur le toit du monde : Topalov ? Tupolev ? Tipaluv ?

Mine de rien, à cette heure-ci, il y a un type qui réalise un truc complétement inouï, et ce type c'est Veselin Topalov, le joueur d'échecs Bulgare. A mi-tournoi, à San Louis (Argentine), Topalov est à créditer d'une performance Elo de 3150, ce qui équivaut à peu près en alpinisme à enchaîner - sans assistance, et dans le plus pur style définit par Reinhold Messner - trois ou quatre huit mille. A ma connaissance, il est le premier à fréquenter ces cîmes. Paradoxe : c'est surtout ses adversaires qui doivent manquer d'air.

Pendant ce temps-là, Kasparov parcourt la Russie, d'audiences minables en salles incertaines (reprendra bientôt les échecs). L'apprentissage difficile de la politique.

Posté par Leonard Dubini à 01:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Un contemporain sur le toit du monde : Topalov ? Tupolev ? Tipaluv ?

    La comparaison des performances échiquéennes de Topalov et himalayienne de Messner est excessive.
    Même si la performance actuelle de Topalov est exceptionnelle. Il était déja considéré comme le futur n°1 qu'avec la retraite (définitive?) de Kasparov, seul un Anand des grands jours pouvait contester.
    Sur les premieres rondes de ce championnat du monde, Topalov a pris des risques et ces risques ont payé. Les Echecs le permettent. C'est des jeux d'attaque commme le sien qui ont créé la légende des championnats du monde. Avec l'Himalaya on ne joue pas. Car lui fait souvent payer au prix fort les risques que prennent ceux qui le défient. Et même Messner, très joueur (souvenons nous du kiosque à journaux en haut d'un sommet) reste humble devant la montagne.

    Ce qui est le plus étonnant dans ce championnat du monde d'échecs, c'est sa "dérussification". Ainsi dans le Top 8 retenu ne figure que 3 russes ou joueurs de feu l'Urss. On y trouve ainsi un Bulgare, un Indien, 2 hongrois, un anglais qui plus est aux premières places. A noter également la présence d'une femme, la hongroise Judith Polgar. Et pourtant ce championnat se déroule dans une relative discrétion.

    Posté par Thierry C, 09 octobre 2005 à 15:41 | | Répondre
  • Les performances à plus de 3000 points elo ne sont pas rares entre premiers GMI dans les tournois d'échecs de haute volée.
    Ce qui l'est plus, c'est une pareille performance répétée au cours d'une saison.
    On pourrait aussi citer notre joueur national dans le top 10 Etienne Bacrot!

    Posté par Bip, 12 mars 2006 à 12:29 | | Répondre
  • création

    merci de me donner votre vision sur mon blog!

    Posté par hucher, 02 avril 2006 à 12:13 | | Répondre
  • création

    merci de me donner votre vision sur mon blog!

    Posté par hucher, 02 avril 2006 à 12:13 | | Répondre
  • http://yvan-hucher-art.blogspot.com/

    Posté par hucher, 02 avril 2006 à 12:14 | | Répondre
  • hirsute

    J'étais sur scène, en sueur. Le public était sublime, m'a arraché mon futal et même, pire, une meuf m'a démaquillé (ouais j'me maquille pour aller sur scène et alors?) et je n'ai pas eu l'honneur de voir BHL sur scène, ni dans le public parce qu'il préfère les anniv. d'ex-footballeur pseudo-peintre pas si méchant qu'il en avait l'air.
    Alors je lâche, je chie je gueule des textes comme un taré et le public a l'air déboussolé parce que je vomis tout plus que je ne l'interprète. Et je me sens seul, limite pourri sous les spots de merde de la salle de concert. Et en loge, je suis malade et Arturo B et Vidal et Verge tentent de me soulager avec des mots de réconfort. Mais c'est trop tard. Les textes sont sortis, déversés sur tous sans distinction. Et mon coeur qui s'emballe...

    Voila. Si vous souhaitez connaitre le boulot du collectif d'écrivains Hirsute, allez voir par là: http://hirsute.hautetfort.com

    Posté par andy verol, 14 mai 2006 à 12:58 | | Répondre
  • pub

    Né en 1955, Serge Marignan est originaire de Nîmes. Bien que comptable de formation, l’auteur est un amoureux des mots, les voyages constituent sa deuxième passion. “Aux Rêves Assoupis” est son premier ouvrage publié.

    Les mots sortent du silence; espiègles mais prudents ils vont flirter sur nos connivences; parfois, apeurés, ils nous échappent; c’est là qu’il faut les surprendre, tapis au bord de l’imaginaire, savoir les dominer et les forcer à franchir les frontières du sens. Alors, rassurés, ils divaguent et s’éparpillent parmi les plus folles de nos envies et s’en retournent au silence. “Aux Rêves Assoupis” est un recueil de brèves de blog et de poésies modernes volées à l’instant présent.

    Réf: 978-2-7480-4475-1
    Auteur: MARIGNAN Serge
    Prix TTC: EUR8,90

    Société des écrivains
    147-149 rue Saint-Honoré, 75001 Paris
    Tél. 0 820 04 03 10 (appel local)
    http://www.societedesecrivains.com


    Pour passer votre commande :

    Tel 0 820 04 03 10
    Fax 05 56 47 30 16

    Posté par SERGE, 25 juin 2009 à 21:10 | | Répondre
  • BHL

    Avec la polémique Botul, son masque est officiellement tombé, on voit le vrai visage de cet incompétent, il parait même qu'il arrêterai la philosophie pour faire du naturisme, BHL nu avec Christine Angot, hahaha, regardez la photo :
    http://www.urbains.net/ce-qui-buzz/bhl-pose-nu-avec-christine-angot-10022010

    Marrant la bête

    Posté par claire, 10 février 2010 à 20:01 | | Répondre
Nouveau commentaire