22 juin 2005

Le dépoussièrage des sonates de Beethoven (Backhaus, Raffarin, un médiateur)

Hier soir, tard dans la soirée, je renouais avec les sonates de Beethoven par Backhaus. Il s'agissait de la dix-septième sonate, "La tempête", que je n'apprécie pourtant que modérement. Trop jouée, trop entendue sans doute.Et ce fut la stupéfaction. L'intensité juvénile, la justesse dans les contrastes me réconcilièrent avec des enregistrements que mystérieusement j'évitais. Je ne m'arrêtais plus. Suivait la 18ème, la 21ème et tout à l'heure, la 32ème.Finalement, la fête de la musique valait pour moi aussi. Par... [Lire la suite]
Posté par Leonard Dubini à 19:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]