10 juin 2005

La Place, d'Annie Ernaux

Je referme La Place (1983) d'Annie Ernaux et m''étonne de la distance qui nous en sépare. Ce livre me paraît bien plus contemporain de Bonjour tristesse que de Révolutions.La Place, biographie concise d'un père, emprunte son style à Flaubert, celui d'Un coeur simple et plus lointainement, celui de L'éducation sentimentale. Mais le rapport d'Annie Ernaux à Flaubert n'est pas neutre, probablement complexe ; elle a grandit à Yvetot, la bourgade de Madame Bovary. On remarque tout de même que le classicisme de ce texte s'opère au... [Lire la suite]
Posté par Leonard Dubini à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]