28 mai 2005

Roland-Garros, terre battue ou surface médiatique ?

Le tennis ? Les tenues ? Les raquettes plus légères ? Le village ? Les qualifs ? Les courts annexes ? Les joueurs ? Nadal ? Federer ? Gasquet ? Le tournoi féminin ? Les interruptions pluies ? Les surprises ? Kuerten ? Et puis.. Et puis...Comme si le tennis, enfin l'entreprise ATP-WTA, se maintenait à l'écard du monde réel. Un champ clos. Un circuit fermé avec : - beaucoup de matchs- beaucoup de points- beaucoup de courses- beaucoup de ballesIl y a sans doute des blogs qui parlent de cet évènement.
Posté par Leonard Dubini à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]